Regardez-Moi! Portraits Dans La Collection D'Art Unicredit

La nouvelle grande exposition inaugurée à Milan: " Regarde-moi! De Nadar à Gursky:. Les portraits dans la collection d'art UniCredit « Walter Guadagnini organisée par UniCredit Pavillon

L'exposition présente un collection de certains des plus représentatifs œuvres de collections Art de UniCredit dans le Autriche , Allemagne et Italie . Pour la première fois en Italie, grâce à la collaboration entre les trois banques du Groupe, seront une sélection axée uniquement sur la Photographie , une technique qui caractérise l'ensemble du projet des collecteurs commençant ainsi compter plus de 4000 photos historiques et contemporain.

Comme l'an dernier avec « l'apparence de ... » et des installations interactives par les vagues » Miguel Chevalier Pixel », UniCredit Pavilion propose qui a enquêté sur la personne et sa relation avec l'art . L'exposition veut proposer une lecture du monde comme un théâtre où tout le monde qui, tôt ou tard, demandant d'être un acteur et pas seulement spectateur, être regardé et à regarder. « Regardez-moi! » devient l'appel du photographe à regarder dans la voiture, mais aussi la demande du sujet de devenir le protagoniste de l'image.
Conçu comme une vue d'ensemble de la fin 800 jour , l'exposition se compose de 170 œuvres et est structuré sur trois niveaux d'UniCredit Pavilion, offrant un récit six thématiques sections
rez-de-chaussée , les sections « le visage de » et « les entreprises individuelles et la masse » implique l'examen de la relation entre la figure et l'environnement, considéré dans ses différentes formes d'apparition et l'influence sur l'individu. Ce musée montre, entre autres, des œuvres de Cartier-Bresson, Weegee et Ghirri.

Sur l'Art Boardwalk , "L'artiste comme modèle" et "Hall of Fame" montrent une galerie de portraits d'artistes du XXe siècle, les politiciens, les intellectuels et aborder le thème de la représentation des célébrités et de la rhétorique connexes. Parmi eux, vous pourrez admirer des œuvres de Nadar, Man Ray, le catalan et Marclay.

À la maison verte , « Le portrait du corps » et « mise en scène » des portraits de studio spectacle et posant que raconter à une société, souvent de la même manière que des portraits volés dans la rue, qui a pour but d'inventer ou de réinventer le visage, la personne ou le monde qui l'entoure. Cette section montre les œuvres de Bellocq, Richter, Arbus et Probst.

Voir Aussi